AUTOCONSOMMATIONDual Energie
Dual Energie Dual Energie

Idéale pour s’affranchir des hausses régulières du prix de l’électricité, l’autoconsommation s’impose de plus en plus comme une solution d’économies énergétiques très performante.


Même s’il est toujours largement inférieur à celui de nos voisins européens (en Allemagne l’électricité coûte par exemple deux fois plus cher), le prix d’achat de l’électricité en France a augmenté de plus de 40% ces dix dernières années. Une tendance qui risque de durer. En effet, de lourds investissements sont à prévoir pour le parc nucléaire (carénage, démantèlement, nouvelle centrale type EPR) et le coût de l’énergie va continuer à augmenter. Si l’État français veut imposer le prix de l’électricité, l’Europe interviendra probablement pour faire respecter la libre concurrence. Nous estimons que l’augmentation sera de 6% par an sur les années à venir, peut-être même 10% pour être en corrélation avec les couts réels de production.
Une certitude, le coût de l’énergie que vous produisez n’augmentera pas. Néanmoins, avec la baisse de coût de fabrication des panneaux solaires, le prix du KWh produit individuellement est d’environ 0,10 € le kWh. Or, le prix de rachat par ENEDIS baisse chaque année (0,70 € dans les années 2010 contre environ 0,18 € en 2018).
L’autoconsommation s’impose donc progressivement comme la solution idéale pour s’affranchir de toutes ces fluctuations.

Taux Auto Consommation (TAC) et Taux Auto Production (TAP)

Le Taux Auto Consommation = Production autoconsommée/Production photovoltaïque totale
Le Taux Auto Production = Consommation autoproduite/consommation totale (autoproduite + achetée par ENEDIS)
Notre objectif est d’être proche de 100% pour le TAC (ma maison consomme 100% de l’énergie produite par mon installation) et d’obtenir le TAP le plus élevé possible, soit de façon réaliste entre 30% et 50% (je suis autonome à 50%).
Attention néanmoins, pour atteindre ces objectifs, des investissements sont engagés pour l’installation (nombre de panneaux notamment). Il peut donc être préférable de limiter son installation pour un résultat cohérent. C’est pourquoi une étude détaillée de vos habitudes de consommation et des implantions possibles doit être réalisée. Ce n’est pas une simulation en quelques clic sur internet qui permettra de viser juste. Notre étude personnalisée détermine votre consommation de base (talon de consommation), les tendances saisonnières, les courbes de charges et les possibilités de production afin de vous proposer une ou plusieurs solutions optimisées…

Selon les résultats de cette étude, il peut être pertinent de travailler en deux étapes.
Étape 1 : maximiser l’autoconsommation avec un investissement limité (de 3 à 6 KWc installé)
Étape 2 : maximiser l’autoproduction par une extension de panneaux et/ou un pilotage des charges (déplacer les consommations quand il y a de la production solaire)

Quelle que soit votre situation, nous ne vous ferons jamais de fausses promesses. Notre objectif : maximiser l’autoconsommation et l’autoproduction, et piloter les consommations. Nos experts techniques sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.
Contactez-les au 03 22 25 91 75